Enquête – CAF – Nouvelle Organisation du Territoire – CTG- Tuffalun – Nouvelle enquête

Tuffalun est associée à Doué en Anjou, les Ulmes, Louresse et Denezé pour constituer une Convention Territoriale Globale en lien avec les besoins et les attentes des habitants de notre territoire.
Pour répondre au questionnaire, cliquer sur le lien suivant : https://fr.surveymonkey.com/r/qr_code/LouresseDenezeTuffalunlesUlmes 

La convention territoriale globale (CTG) est une convention de partenariat qui vise à renforcer l’efficacité, la cohérence et la coordination des actions en direction des habitants d’un territoire.
Elle se concrétise par la signature d’un accord entre la Caf et :
• le conseil général à l’échelon du département ;
• une commune ou une communauté de communes.

La Ctg optimise l’utilisation des ressources sur le territoire.
Expérimentée depuis 2009 et évaluée en
2011, elle ne constitue pas un dispositif financier.
97 % des élus signataires ont estimé qu’elle était tout à fait pertinente et qu’elle constitue un levier décisif à la définition, la mise en œuvre et la valorisation de leur projet de territoire.
La Ctg s’appuie sur un diagnostic partagé avec les partenaires et facilite les priorités et les moyens dans le cadre d’un plan d’actions adapté. En mobilisant l’ensemble des ressources du territoire, elle renforce les coopérations et contribue ainsi à une plus grande efficacité et complémentarité d’interventions.

La Ctg implique une forte mobilisation des élus locaux, de la direction et du CONSEIL d’administration de la Caf dans la conduite et le suivi de la démarche.
Un comité de pilotage est mis en place. Il fait le lien entre le projet global du territoire et les différents comités thématiques. Ces comités thématiques associent les acteurs locaux dans la mise en œuvre de cette dynamique sur le territoire.
La Ctg permet également de rationaliser les instances partenariales existantes et de mieux mobiliser les financements. Tout son intérêt réside dans la démarche entre les acteurs, à différentes étapes :
• la préparation : s’approprier la démarche ;
• le diagnostic partagé : identifier l’ensemble des ressources et des besoins et construire une vision commune du territoire et de ses priorités ;
• Ia définition du plan d’actions sur une période pluriannuelle de quatre ans ;
• le pilotage et le suivi ;
• l’évaluation des actions mises en œuvre.